Du beau & du bon pour tes papilles : Le lancement du Lapeyrie 2020 !

Par Marie-Soleil Daigle

Te souviens-tu du drame occasionné par le déménagement du Marché du Vieux-Port (vers le site d’Expo Cité qui plus est) d’il y a quelques années ? Moi non plus, parce que Le Grand Marché DÉ-LI-VRE non-stop ! C’est rendu que j’y fait pratiquement mon épicerie en entier ! On se souviendra que plusieurs citoyens et marchands s’inquiétaient du sort du marché sans l’afflux de touristes qu’un site comme le Vieux-Port garantissait jour après jour. Et bien laisses-moi te dire que mardi dernier, ces tracas étaient bien chose du passé.

Le lancement du Lapeyrie 2020, a eu lieu au Grand Marché le mardi 15 octobre dernier. Je sais que Lapeyrie, Philippe de son petit nom, est une référence avec une réputation qui n’est plus à faire dans le domaine du vin au Québec. Je ne l’avais jamais rencontré ailleurs que dans ma tivi à Salut Bonjour ! avant, et c’est une rencontre que je ne suis pas prête d’oublier.  Philippe Lapeyrie, c’est comme un ami qui trippe ben gros ‘sul vin là. Tsé ton ami qui est passionné par le vin et qui te donne des conseils parce qu’une passion débordante de même, ça se partage. Des conseils sans allégeances particulières à la SAQ, à des vignerons ou à des agences en particulier. Un ami impartial, que tu sais qu’il va avec ses coups de coeur.

Ben le guide du vin Lapeyrie 2020, c’est tout ça et le lancement, encore plus. Simplicité, accessibilité, abordabilité. Du plaisir, des échanges, de la bonne bouffe, et des passionnés à la pelle. C’était tout ça, bordé par la musique live de Mademoiselle Fizz et ses musiciens, que j’ai découverts par le fait même.

J’ai premièrement été épatée par la quantité de têtes présentes. À l’étage du Grand Marché, un circuit de tables de vignerons, de producteurs de fromages, de chefs cuisiniers et de producteurs de spiritueux, entre autres, serpentaient au travers du chemin. Il n’était également pas surprenant de distinguer au milieu de la foule des visages connus comme Dominique Brown qui était présent au stand de Chocolats favoris, Ève-Marie Lortie qui nous a offert un accueil chaleureux et fort en émotions, Nathalie Clark qui couvrait l’action pour TVA et Sébastien Laframboise (que vous avez probablement vu à Top Chef Canada), pour ne nommer que ceux-là.

Quand on m’a demandé si j’étais intéressée à couvrir un événement sur le vin (je sais que je parle souvent de bière mais le vin a également un softspot dans mon coeur), je ne m’attendais pas à revenir avec un petit catalogue prêt pour le name dropping et des rencontres se multipliant au carré.

Je sais que je m’éparpille avant d’en venir aux faits, mais je ne me suis toujours pas remise de ma surprise. Le lancement en chiffres c’était : plus d’une trentaine d’agences en vins, bières (bien oui toi, y’avait de la bière en plus !), cidres ET spiritueux (mes amateurs de gins québécois, I see you) en plus d’avoir soixante-dix kiosques gourmands ! Quand je te dis qu’il y avait de la bouffe, IL Y AVAIT DE LA BOUFFE et de la bonne en plus ! Des marchands des étals du Grand Marché, des restos de la ville de Québec et même des producteurs en région qui ne vendent certains produits nulle part ailleurs que dans leur coin étaient sur place (pour ne pas pointer du doigt les incroyables fromages de La Station de Compton) !

J’ai pu me bourrer la fraise dans une sélection d’huîtres (à volonté, dios mio), canapés, fruits de mer, cocktails sans alcool, thés, pains, sauces piquantes (Oui oui, les gars de Firebarns étaient là), chocolats et je ne pourrais nommer tout ce que j’ai pu goûter. La seule chose dont je me souvienne, est que chaque plat était E X Q U I S !

Et les vins, les vins étaient si nombreux que je n’ai même pas pu tous les goûter. Étonnamment très abordables, j’ai tout de même découvert des perles un peu plus dispendieuses pour les soirées où tu veux épater la galerie (ou un public un peu difficile, on vous regarde tous beaux-parents). J’estime que j’ai goûté un peu plus de 50 % des vins disponibles durant la soirée. Une bonne raison de me procurer le guide Lapeyrie 2020 au coût de 20$, afin de mettre la main sur quelques-unes des 300 bouteilles coup de coeur de Philippe cette année. Comme il a dit lui-même, derrière cette édition, se cache beaucoup d’amour. Et du vin, on aime  ça beaucoup. 

 

 

Gros props pour les élèves en hôtellerie qui ont assuré un service impeccable toute la soirée !

Je me suis laissée aller le kid kodak en masse durant la soirée mais semble-t-il que mes capacités photographiques sont assez limitées. Je te laisse avec une galerie de photo signée les Festifs à la place, question de ménager tes yeux.  

73388459_10157888962469524_7245556081131257856_o 73370565_10157888961484524_6456883666202132480_o 73045517_10157888959959524_2540552307536297984_o 72948233_10157888955504524_7502389198377189376_o 72756065_10157888962659524_4145755433442738176_o 72717898_10157888957119524_6237468286859083776_n 72589015_10157888956334524_2343979784771469312_o 72584267_10157888956799524_4191535743253872640_n 72482769_10157888955789524_7260042348690669568_n 72464982_10157888956284524_146135579346599936_n 72405368_10157888955534524_2536521519383707648_o 72354128_10157888955864524_781434995603406848_n 72283947_10157888954144524_7405071407022866432_o 72265801_10157888953914524_2783561905036328960_n 71696056_10157888958379524_9141290998465298432_o

Du beau & du bon pour tes papilles : Le lancement du Lapeyrie 2020 !

À Propos
- La WebTV de Québec!